Logo Souillac.NET
 

Femme à la Psyché

   



Localisation et accès
Monuments et curiosités
Hébergement et restauration
Office du tourisme
Alentours

Adresses utiles
La bande FM

Activités aquatiques
Randonnées et promenades
Spéléologie

Histoire
Gastronomie régionale
Musées
Cinéma "Le Paris"
Enseignement

Associations diverses
Associations loisirs
Associations sportives

Forum de discussion
Petites annonces
Webmaster
Liens


 

Femme à la Psyché - 20 ko
Femme à la Psyché

Automate publicitaire électrique - Phalibois - Paris - vers 1910 - Hauteur : 1m00

Cet automate, dû à Henry Phalibois, est entré dans la collection Decamps vraisemblablement à l’époque du rachat de l’atelier en 1925.

Il s’agit d’un des premiers automates de vitrine, qui vante ici les bienfaits d’une poudre de beauté.

La jeune femme est vêtue d’une longue jupe et d’un trois-quart de forme redingote en drap de laine roux. Le col et les poignets sont bordés d’une fourrure de mouton brun.

Sous la veste, un chemisier blanc à jabot de dentelle accentue la féminité du personnage.

La dame est coiffée d’une grand chapeau noir surmonté d’une grande plume de cygne rose. Une voilette cache son visage et ses yeux en verre émail bleu. Elle est debout devant une grande psyché d’inspiration Louis XVI en cuivre. Sur celle-ci, dans un cartouche porté par deux angelots, se lit l’inscription « Parfumerie Nivosine » Paris.

Elle se regarde puis se tourne vers le public et revient au miroir ; elle soulève sa voilette, se poudre en respirant lentement.

La scène est placée sur un grand socle en bois portant la mention « Nivosine Paris ».

Le mécanisme à cames de bois se trouve à l’intérieur.

 


Rechercher
Google


Web
Souillac.NET