Général : Forum
Discussions et questions sur Souillac et sa région.
Souillac sur Dordogne, en Quercy Périgord
Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 sur 2
Aéroport de Cressensac
Envoyé par: Bigou (Adresse IP enregistrée)
Date: ven. 3 juin 2005 16:06:51

Je relance peut être la question suivante:
Sait-on ou en est le projet d'aéroport de Cressensac?


Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: jj (Adresse IP enregistrée)
Date: jeu. 15 septembre 2005 10:55:03

Salut,

Je suis également curieux de l'évolution de ce projet. As-tu des infos récentes?

merci a+

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: goby (Adresse IP enregistrée)
Date: jeu. 15 septembre 2005 11:09:38

j'ai enfin la réponse.
Dans le quotidien SUD-OUEST je cite:
"
Enfin un vrai aéroport:Pierre Verdet


C'est officiel : le 15 octobre, Mme Bernadette Chirac, flanquée du ministre des Transports, Dominique Perben, viendra procéder au lancement des travaux de terrassement du futur aéroport de Brive-Souillac dont l'ouverture est prévue pour la fin 2007. Le vieil aéroport de Brive-Laroche, situé juste à l'entrée de la ville, sur la route de Bordeaux, va donc enfin fermer.
Un incroyable aérodrome au milieu d'une prairie où les avions rasent, à l'atterrissage ou au décollage, un centre commercial, un entrepôt pétrolier et les voitures circulant sur la nationale 89... Depuis plus de dix ans, les dérogations se succèdent pour autoriser les ATR 42 assurant les deux liaisons quotidiennes avec Paris-Orly à emprunter encore cette piste dangereuse.
« Brive-Laroche cumule effectivement les handicaps et nous devions trouver une solution de remplacement, confirme Frédéric Soulier, le député UMP président du syndicat mixte. Mais ce qui ne devait être au départ qu'un simple déménagement s'est transformé peu à peu en aménagement du territoire. Notre projet a suivi l'évolution du marché. La piste, d'une longueur initialement prévue de 1 900 mètres, en fera 2 100 pour 45 mètres de largeur, ce qui permettra la pose de gros appareils. »


Une zone stratégique.
C'est sur un plateau quasi désertique, à la frontière des départements du Lot, de la Corrèze et de la Dordogne, sur les communes de Cressensac et Nespouls, à 20 kilomètres au sud de l'agglomération briviste, que le nouvel aéroport va pousser. Une zone stratégique puisque située au carrefour de ces trois départements et mettant des villes comme Sarlat, Cahors, Souillac, Figeac, Brive, Tulle et Périgueux à moins de quarante-cinq minutes, parfois trente, du hall d'embarquement avec les autoroutes A 20 et A 89 (1).
« Ce portail aérien va permettre de développer les activités économiques et touristiques d'un territoire chevauchant trois départements mais aussi trois régions Limousin, Aquitaine, Midi-Pyrénées et quatre vallées Lot, Dordogne, Corrèze, Vézère. Ce sera un formidable outil », s'enflamme Frédéric Soulier.
Ce positionnement géographique a également permis de faire cotiser de nombreux partenaires pour arriver à financer les 46 millions d'euros que vont coûter les travaux. Outre la communauté d'agglomération de Brive, présidée par le sénateur-maire Bernard Murat, regroupant quinze communes (80 000 habitants), soit un tiers de la population du département, on retrouve dans le montage financier les Conseils généraux et régionaux déjà cités, plusieurs CCI, une Chambre d'agriculture et des villes voisines comme Terrasson aux côtés de l'Etat et de l'Europe.


La clientèle britannique.
L'aéroport de Brive-Souillac parviendra-t-il, pour autant, à trouver sa place dans un marché régional déjà bien fourni, même si celui de Périgueux-Bassillac vient de fermer ? « Il est prévu d'atteindre les 80 000 passagers dès la première année d'exploitation, les 100 000 la deuxième et d'arriver rapidement à une vitesse de croisière de 130 000 à 150 000 », précise Robert Rousseau, le directeur de cabinet de la communauté d'agglomération.
Pour atteindre ce trafic, Brive-Souillac devrait pouvoir compter, en plus de sa liaison régulière avec Paris-Orly, sur une ligne « low cost » vers l'Angleterre et une autre vers Lyon-Saint-Exupéry, pour profiter du hub, c'est-à-dire de la plate-forme aérienne offerte par ce dernier aéroport. Ici encore, on compte beaucoup sur la clientèle britannique déferlant sur le Sud-Ouest depuis quelques années. Mais celle-ci est déjà bien desservie par la compagnie Ryanair reliant Bergerac à l'ouest, Limoges au nord et Rodez au sud. Dans ces trois aéroports, le nombre de passagers dépasse les 200 000 par an, preuve que la demande est forte, principalement pour les vols low cost.
Brive-Souillac devra donc trouver ses clients sur ce marché déjà encombré, mais en matière d'attraits touristiques pour les Britanniques, le moins que l'on puisse dire est que le territoire desservi par le futur aéroport ne manque pas d'atouts.
(1) C'est en 2008, soit l'année suivant l'ouverture de l'aéroport, que devrait être enfin ouvert le dernier tronçon de l'A 89 entre Thenon et Terrasson.
"
Pierre Verdet

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: Benjamin PRADAYROL (Adresse IP enregistrée)
Date: sam. 1 octobre 2005 17:34:53


Donc on devrait bientot voir les peleteuses et autres engins à l'oeuvre ? Car pour une livraison fin 2007, il va pas falloir chaumer.

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: jj (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 2 octobre 2005 23:15:22

Merci beaucoup pour toutes ces infos, et je reste à l'écoute pour la suite de ce super projet...

A+

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: Phil (Adresse IP enregistrée)
Date: lun. 10 octobre 2005 21:25:42

Bonjour,

Etant concerné de prés,je m'intéresse beaucoup à ce projet.
En demande d'éclaircissement et de précisions,je voudrais savoir si l'étude qui a été faite (nuisances,avantages touristiques,prévision du nombre de voyageurs,fréquence des liaisons aériennes,aménagement d'établissements hoteliers prévus ou autres aménagements etc....)est consultable par le citoyen moyen ?
L'autre solution serait de pouvoir entrer en contact avec une personne s'occupant de la mise en place du projet.

Cordialement

Phil

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: dolu (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 16 octobre 2005 22:10:34

bonjour jj,goby a repondu a tes questions?je suis tres interressé aussi par ce projet ,travaillant deja sur l'aerodrome brive-laroche il me tarde de voire l'ampleur des travaux mais surtout l'aboutissement!!je suis surtout pressé d'investir les lieux et de travailler sur un tel site si j'ai la chance d'y monter car a l'heure qu'il est nous sommes incapable de dire ce qu'il adviendra pour nos carrieres.La balance pencherait sur une entreprise privée comme dans les grands aeroport d'ailleurs ,etant employé territoriale partir dans le privé fait peur,ca vaut peut etre le coup de prendre le risque,je vous donnerai plus de renseignements avant la fin 2005,enfin j'espere.


Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: jj (Adresse IP enregistrée)
Date: mar. 18 octobre 2005 09:32:28

Salut dolu,

Je suis intéressé par la proximité, en tant qu'utilisateur de cette infrastructure.
Je pense qu'il te faut tenter ta chance vers un tel projet... de toute façon tu as le temps d'analyser...

A+ jj

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: jerome (Adresse IP enregistrée)
Date: jeu. 20 octobre 2005 13:07:19

Bonjour
Quelqu'un peut il me renseigner sur la catégorie de ce futur aéroport, car qui dit aeroport dit plus de personnels et plus de securite et de materiels.Car je suis également interresse par ce projet


Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: Bigou (Adresse IP enregistrée)
Date: jeu. 20 octobre 2005 14:16:36

Encore un article paru dans Libé, je cite:"

Bernadette Chirac plane en sa Corrèze
Elue locale, elle inaugure le chantier d'un aéroport dont le financement est loin d'être bouclé.

par Gilbert LAVAL
QUOTIDIEN : samedi 15 octobre 2005

Toulouse de notre correspondant




C'est un lieu perdu «au milieu de nulle part» selon un élu divers droite de Tulle. Un site «parfaitement géostratégique», rectifie le député UMP de Corrèze, Frédéric Soulier. Sur ce bout de causse, entre Brive et Souillac, Bernadette Chirac lance ce samedi matin les travaux d'un futur aéroport avec le ministre Dominique Perben et le commissaire européen aux Transports Jacques Barrot. L'épouse du chef de l'Etat, conseillère générale de Corrèze, veut, expliquent ses proches, «aider au développement de ce bassin économique en forte évolution». «Cela fait beaucoup de beau monde pour un aéroport dont le financement n'est pas encore bouclé», s'amuse un cadre corrézien de l'Equipement.


Le vice-président PCF de la région Limousin en charge des Infrastructures, André Pamboutzoglou, boudera la cérémonie : «En quelle qualité, interroge-t-il, madame Chirac vient-elle lancer le chantier? Son canton participe-t-il au financement ? Le conseil régional qui est appelé à y investir 10 % des 46 millions d'euros qu'il va coûter ne fait même pas partie des puissances invitantes.» Une partie de la réponse est donnée, sous couvert d'anonymat, par un élu de la majorité UMP de Brive : «Sans madame Chirac, le Fonds pour l'aménagement du territoire aurait peut-être été plus regardant avant d'intervenir. Être en chiraquie, c'est encore un atout.»

Le roi guérit les écrouelles et l'Elysée attire les avions. «Les études nous permettent d'espérer 150 000 passagers à l'horizon de dix ans», reprend Frédéric Soulier, à la tête du syndicat mixte pour la construction de l'aéroport Brive-Souillac. Soit une multiplication par six du trafic du petit aéroport existant. Le syndicat compte sur les charters de touristes anglais à destination des vallées de la Vézère, du Lot ou de la Dordogne. Une compagnie low cost doit financer près d'un quart du coût de la construction de l'aéroport avant d'en devenir le concessionnaire exploitant. Les promoteurs du site gardent secret le nom de cette compagnie : il est vrai que l'appel d'offre destiné à trouver un de ses principaux financiers n'est pas encore lancé... André Pamboutzoglou ne s'émeut plus de ces mystères. S'inquiétant du financement de l'opération, il a adressé trois courriers à la préfecture de Corrèze. Sans réponse. En Corrèze, le silence est un mode de communication. C'est ainsi que l'entreprise publique Réseau ferré de France a demandé la «confidentialité» aux élus auxquels elle présentait le 16 septembre un autre projet d'infrastructure : la ligne TGV Poitiers-Limoges. Après l'aéroport, Bernadette Chirac et les ministres de son époux annonceront publiquement cette liaison, alors que les études sont encore en cours. Pour l'opposition limousine à l'UMP, ces annonces précipitées sont une «manière éhontée d'utiliser l'argent des contribuables et les entreprises publiques à des fins de promotions personnelles».
"


Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: thierry (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 23 octobre 2005 11:09:22

Si cet aéroport n'est pas un fiasco comme certain gros projet briviste:salle des 3 provinces...
Des 2 aéroports 1 seul pourra survivre sur le trafic international.
Alors Limoges ou Souillac?
Je pense que Souillac à sa chance mais il faudra que l'investissement soit à la hauteur.
Pour ma part je suis cette affaire car je suis technicien en transmission.J'ai remplacé le réseau de l'Armée de l'Air avec ma société.Alors responsable du réseau de trans. sur un site comme cela.Ca donne envie,
Forcement.
Maintenant j’attends plus d'info pour savoir qui contacter pour postuler.

merci
bravo pour le forum

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: yronde (Adresse IP enregistrée)
Date: mar. 1 novembre 2005 21:51:09

Cet aeroport sera opérationnel dans 3 ans lorsque le petrole sera à plus de 100 Euros le baril , les touristes anglais saturent déja les vallées Dordogne et Lot . la rentabilité à moyen terme est impossible . . .

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: stephane (Adresse IP enregistrée)
Date: lun. 14 novembre 2005 15:06:07

bonjour
en tant qu'ancien eleve du lycee hotelier de souillac je me rejouis qu'enfin des personnes prennent le taureaux par les cornes esperons que cela soit une decision equittable et juste pour l'avenir economique des trois departements...
aurevoir......

brut et valeur des maison autour
Envoyé par: liberac (Adresse IP enregistrée)
Date: mer. 16 novembre 2005 17:20:36

Nous pensons que tout le monde qui habitent dans les environ de l'aéroport vont être déranger par le bruit des avions. nous pensons que la vente et le prix des maisons et terrains à bâtir va déminuer.Plus personne voudrai encore achèter un terrain a bâtir ou maison 5 km au tour de l'aeroport.Tous le monde vont perdre de l'argent et ca va rien rapporter.
Ou reste le plan d'exposition aux bruit de l'aeroport ????

Re: brut et valeur des maison autour
Envoyé par: nicole verardo (Adresse IP enregistrée)
Date: mar. 28 mars 2006 15:51:14

ns sommes de votre avis pour le bruit et la nuisance que peut apporter un aeroport.NS AVONS MIS 15 ANS POUR DENICHER UNE MAISON EN CORREZE.Maintenant que ns l'avons,ns voulons faire des travaux mais es-ce que ceux-ci en valent la peine?Ns ne savons pas si ns garderons le calme dans ce petit village.

Les vols de Cressensac vers Paris
Envoyé par: LUDO ROELS (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 2 avril 2006 13:39:50

Bonjour,

La liaison quotidienne sur Paris sera-t-elle vers l'aéroport de Roissy- Charles de Gaulle ?

merci

Ludo Roels



Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: philou (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 9 avril 2006 20:10:33

Riverains de cet aéroport, soyons très vigilants; le bruit des avions (gros et petits-plus nombreux-), notre environnement va se rapprocher de celui de la ville et de ses nuisances; c'est vraiment regrettable.

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: sophie (Adresse IP enregistrée)
Date: dim. 4 juin 2006 16:25:15

Bonjour à tous,

Est-ce que vous savez quel vont être les circuits des avions au départ de cet aéroport ?
Où peut-on trouver des informations concernant les itinéraires et le nom des villes, villages et hameaux qui ont des risques d'être gênés par les nuisances de cet aéroport ?
Enfin, savez-vous dans quelles proportions vont augmenter les impôts locaux dans la région à cause de ce chantier notamment, mais aussi celui du TGV s'il doit suivre ?
Merci pour vos réponses.
A bientôt
Sophie

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: léa (Adresse IP enregistrée)
Date: mar. 4 juillet 2006 19:42:32

slt!!! pour voir l'évolution de l'aéroport il suffi de prendre la nationale pour alé a brive é pendan le chemin on le vé é il é prévu de commencé pendan kelke ané par dé vol nationo é certain vole dan de grande vill deurope pui si lé affaire marche bien des vole internationo

Re: Aéroport de Cressensac
Envoyé par: prosunt (Adresse IP enregistrée)
Date: mar. 18 juillet 2006 13:38:26

bonjour,
connait-on l'orientation de la piste?
merci d'avance

Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 sur 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire dans ce forum.