Souillac sur Dordogne, en Quercy-Périgord

Google
 
Web  Souillac.NET 
   
 

systeme de location de bicyclettes en libre service

[toulouse.politique-urbaine]

Sujet : systeme de location de bicyclettes en libre service
Auteur : Joseph.Saint-Pierre (at) cict.fr (Joseph Saint Pierre)
Groupes : toulouse.politique-urbaine
Date : 23 Jul 2007, 17:04:21
Message-ID : <wuodi317re.fsf@ondine.cict.fr>


Bonjour.

 Depuis le 15 juillet 2007 la commune de Paris a mis en place un
système de location de bicyclettes, les média nationaux ont donné un
certain écho à cet événement. La présentation de ce système de
location se trouve sur le site web.

http://www.velib.paris.fr/

 Toulouse est indirectement concernée par ce système de location de
bicyclettes, en effet il est question de mettre en place un système
analogue à celui de Paris à partir de novembre 2007:

http://www.agenda21-toulouse.org/?2007/07/04/219-ouverture-des-premieres-velostations-en-novembre 

http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200707040032

http://metrofrance.com/fr/article/2007/07/04/09/2033-48/index.xml

 Certains journalistes semblent attribuer à ces systèmes de
location un effet révolutionnaire, le goût pour l'usage de
la bicyclette ne me semble pas être dû seulement à l'existence
de ces systèmes ;-)


 Le système de location de bicyclettes parisien comme le toulousain
est assuré par la société JC Decaux.

 Un système de location similaire existe dans le "Grand Lyon" depuis
mai 2005, le système lyonnais est lui aussi géré par la même société
JC Decaux. On peut noter que les média nationaux accordent beaucoup
plus d'importance au système parisien qu'il n'en avaient accordé au
système lyonnais. Je pense que le système lyonnais offre l'avantage
de ne pas se limiter à une seule commune.

http://www.velov.grandlyon.com/

 Des systèmes équivalents existent ailleurs, il semble que le système
mis en place à Rennes en 1998 par la société Clear Channel soit le
plus ancien des système automatisé (informatisé) de location de
bicyclettes.

http://www.clearchannel.fr/veloalacarte/

 À Toulouse il existe depuis 2002 une association qui loue des
bicyclettes il s'agit bien évidemment de Movimento
http://www.movimento.coop/references.htm , d'après ce que j'ai lu
Movimento s'est transformée en société (Société Coopérative de
Production) pour répondre à l'appel d'offre de la mairie
de Toulouse.

 La mairie de Toulouse a choisi l'entreprise JC Decaux en raison
des prix proposés. Même si je ne suis pas cycliste j'ai par curiosité
comparé les coûts de location des bicyclettes pour l'usager. Les coûts
actuels de Movimento me semble bien plus bas que ceux annoncés pour
novembre 2007. Surtout il existe actuellement la possibilité d'utiliser
les bicyclettes de Movimento avec les tickets de métro/autobus du SMTC.
Movimento propose actuellement des locations "longue durée"
ce qui ne semble pas être le cas pour le système JC Decaux
tant à Lyon qu'à Paris.

 Je me demande si l'attribution du marché à l'entreprise JC Decaux va
entraîner la disparition de Movimento sur Toulouse et si dans ce cas
les services assurés actuellement par Movimento devront être assurés par
JC Decaux, location longue durée, utilisation du ticket métro/autobus,
réparation, marquage etc.

 Dans le Canard Enchaîné du mercredi 18 juillet 2007 (numéro en cours)
il y a un très bon article de Jean-Luc Porquet dans la rubrique "Plouf !" 
page 5, intitulé : "Le vélocipède vous salue bien" et consacré au
système parisien de location de bicyclettes. Dans cet article l'auteur
explique que la société JC Decaux a remporté le marché parisien et
allait exploiter 1628 panneaux publicitaires (supplémentaires) ce qui
devrait lui rapporter 60 millions d'euros par an. La société JC Decaux
gère dans de très nombreuses villes, notamment Toulouse, les abribus,
les sanisettes, des panneaux publicitaires. À mon avis la présence
on plutôt l'absence de la publicité contribue à la qualité de la ville.
Je pense que les berges du Canal du Midi sont agréables en raison
de l'absence de panneaux publicitaires. En ayant choisi la société
JC Decaux je crains que Toulouse ne subisse un surplus de panneaux
publicitaires, je ne pense pas que cela soit un bon choix de choisir
un système qui coûte moins cher à la ville mais plus cher aux usagers et
qui détériore la ville.

 Jean-Luc Porquet évoque un autre point qui me semble très important,
dans le système de location parisien tout usager est fiché et pisté
avec les horaires, lieux de départ et d'arrivée, la société JC Decaux
voulait garder les informations pendant 2 ans, la CNIL a imposé que les
données ne soient gardées que 5 jours. Il me semble que les usagers
toulousains du futur système de location de bicyclettes seront
fichés et suivis. Je pense que la ville devient de plus en plus
surveillée par des caméras, la perspective d'être fiché et suivi
ne me semble pas très engageante ...

 La mise en place d'un système de location à grande échelle aura sans
doute un effet positif pour l'ensemble des usagers de la bicyclette
avec la mise en place d'une nouvelle politique de circulation.

 Je ne comprends pas pourquoi le système de location de bicyclettes doit
nécessairement être pris en charge par une société privée, il me
semble que la mise en place d'un tel système pourrait dépendre d'un
organisme comme le SMTC avec des missions étendues. Par ailleurs je
trouve très dommage que la décision de la mise en place d'un tel
système dépende seulement de la municipalité toulousaine et qu'il n'y
ait pas une approche plus globale au niveau de l'agglomération. Je
pense qu'il est très important de penser à l'utilisation de
bicyclettes de location ou non en complément d'autres moyens de
transports, notamment les trains, les métros en prévoyants des lieux
abrités et sécurisés pour laisser les bicyclettes à proximités des
gares et stations.

 L'augmentation de l'usage des moyens de transports en commun
et de bicyclettes peuvent rendre utile la présence d'autres
éléments de mobiliers urbains, bancs, poubelles etc. J'ai noté
que les bancs se trouvant sur la piste cyclable du Canal du Midi
sont souvent occupés et qu'il est parfois difficile de s'y asseoir,
De même je pense qu'il serait important de planter des arbres
le long des pistes cyclables, les arbres peuvent "pompent" le CO2
et fournissent de l'ombre.

 Voilà pour quelques réflexions décousues d'un non cycliste.

  Très cordialement

--
Joseph Saint Pierre
http://cict.fr/~stpierre


Date Sujet  Auteur
23.07.07 * systeme de location de bicyclettes en libre serviceJoseph Saint Pierre
23.07.07 +- Re: systeme de location de bicyclettes en libre serviceJean Toulet
24.07.07 `* Re: systeme de location de bicyclettes en libre serviceMarc Boyer
27.07.07  `- Re: systeme de location de bicyclettes en libre serviceJoseph Saint Pierre