Souillac sur Dordogne, en Quercy-Périgord

Google
 
Web  Souillac.NET 
   
 

L'opportunité du grand contournement autoroutier est avérée !

[toulouse.politique-urbaine]

Sujet : L'opportunité du grand contournement autoroutier est avérée !
Auteur : serge.potteck (at) free.fr (serge)
Groupes : toulouse.politique-urbaine
Date : 21 Dec 2007, 01:22:22
Message-ID : <fkf0tf$bsg$1@news.cict.fr>

Toulouse est bien devenue un cloaque pédaradant empirant.

Et face à ce problème, il n'y a qu'un seul projet qui soit suffisamment clair et puissant pour centrer de débat autour de lui. Celui de la DRE, maître d'ouvrage qui propose un beau projet de "grand contournement autoroutier" de Toulouse.

D'où la seule question jugée pertinente : "oui ou non à ce projet ?" (de grand contournement). La réponse sera forcément : "Oui, bien sûr" ou "Oui mais".

D'ailleurs, déjà, personne ne dit : "un grand contournement (éventuel)". Même les opposants convaincus disent "LE grand contournement". Il est déjà là dans tous les esprits. L'auto-route est tracée.

Nous vivrons donc d'ici quelques années dans un SUPER-cloaque pédaradant. Il envahira peu à peu toute la surface entre la rocade actuelle et la nouvelle, et au-delà évidemment. L'urbanisme sera style Chicago (ou plutôt Los Angeles grâce aux jolies collines du Lauragais). Tout midi-Pyrénées sera structuré par le contournement, en fait le "poumon" de la région puisqu’il sera rond. Les responsables des statistiques seront heureux d'annoncer que Toulouse continue à se gorger de 15000 personnes par an. Et dans 20 ans, de nouveaux débats publics seront organisés : "oui ou non aux diagonales autoroutières ?" ; "oui ou non au troisième aéroport ?". Nous autres penserons avec nostalgie au cloaque d'aujourd'hui...

Ainsi, le projet de grand contournement va PRODUIRE la situation qui aura motivé son lancement (il paraît que depuis la préhistoire, l'être humain met en moyenne 1H00 pour se rendre à son travail. Plus on lui donne de moyens plus il travaille loin de son lieu d'habitation, voilà tout).

La véritable question semble être celle-ci : pourquoi un autre projet, meilleur, plus global, réellement durable, n'a-t-il pas émergé et n'émergera-t-il pas ? N'y a-t-il pas suffisamment du Grenelle, du conseil régional, des conseils généraux, du grand Toulouse, des communes, des associations ? Il y en a trop sans doute, avec tant de raisons de ne pas se mettre d'accord ?

La route est donc libre pour le seul projet qui a de la tenue, en l'occurrence celui de la DRE. Opportunité assurée. Réussite technique aussi, pas de doute là-dessus.

Serge

NB1 : Si autoroute il doit y avoir, pourquoi pas faire une rocade Est à deux étage, l'étage inférieur payant étant réservé aux traversées avec filtrage maximum des nuisances, et l'étage supérieur une 4 voies tranquille, le dédoublement se faisant aux niveau des péages ? Ou autre chose qui ait du panache dans 30 ans encore ?
NB2 : Comment peut-on vouloir structurer une (notre) région entière, juste pour soulager une rocade et pour fluidifier la traversée selon un axe même pas majeur au niveau français et encore moins au niveau européen ?


Date Sujet  Auteur
21.12.07 o L'opportunité du grand contournement autoroutier est avérée !serge